27.9 C
Compiègne
dimanche, 7 août, 2022

La France va-t-elle renforcer son influence dans la zone indo-Pacifique ?

A lire

AORC
AORC
Association des Officiers de la Région de Compiègne

la France est complètement légitime dans cette région avec sept départements, régions et collectivités d’outre-mer disséminés entre l’océan Indien et le Pacifique Sud. Ils abritent 1,6 million de ressortissants français et confèrent à la France neuf des onze millions de km² de sa zone économique exclusive. 

Sous-marins : la France va-t-elle renforcer son influence dans la zone indo-Pacifique ?

la Tribune  Michel Cabirol |  19/01/2021

Naval Group va trouver sur son chemin son rival, TKMS, dans la zone Indo-Pacifique. Le constructeur allemand a déjà vendu 16 sous-marins depuis 30 ans (contre 20 pour Naval Group depuis 20 ans).

Trois pays majeurs de la région Indo6pacifique (Inde, Indonésie et Philippines) pourraient lancer en 2021 des RFP (Request for proposal ou appel à propositions) ou des appels d’offres pour l’acquisition de sous-marins. 

2021, une année importante pour la France et, particulièrement, pour Naval Group dans la région Indo-Pacifique dans le domaine des sous-marins. Trois pays majeurs de cette région – Inde, Indonésie et Philippines – pourraient lancer cette année des RFP (Request for proposal ou appel à propositions) ou des appels d’offres. Avec les contrats obtenus en Malaisie (deux sous-marins en 2002), en Inde (six en 2006) et australien (douze en 2016), la France pourrait renforcer son influence dans une région où elle a décidé de revenir en force. Les projets d’acquisition de sous-marins aux Philippines (trois), en Indonésie (cinq) et, en enfin, en Inde (six) pourraient ainsi consolider cette tendance.

spot_img

Derniers articles

spot_img

Plus d'articles sur ce sujet