16.1 C
Compiègne
mardi, 9 août, 2022

Le cyber, priorité stratégique du ministère

A lire

AORC
AORC
Association des Officiers de la Région de Compiègne

Actudéfense. Synthèse de l’actualité hebdomadaire du ministère des Armées.

Du 15 au 26 mars 2021, se déroule la huitième édition de l’exercice interarmées de cyberdéfense DEFNET organisé par le Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER). A cette occasion, Hervé Grandjean, porte-parole du ministère des Armées, a présenté les grands axes stratégiques du ministère en la matière. Le COMCYBER et la Direction générale de l’armement (DGA) ont ensuite détaillé la déclinaison opérationnelle de cette politique.
Pour la seule année 2020, le nombre d’attaques détectées par l’Agence nationale de sécurité des systèmes informatiques (ANSSI) a été multiplié par quatre et 2 700 événements de sécurité ont été identifiés au sein du ministère des Armées… Ces deux chiffres, cités par le porte-parole pour introduire la thématique du point presse, sont un signe tangible de l’augmentation du niveau de la menace cyber.
Pour y répondre, la stratégie gouvernementale a connu une accélération ces derniers mois. La stratégie nationale pour la cybersécurité présentée par le Président de la République le 18 février insiste notamment, d’une part, sur l’importance de développer des solutions innovantes et souveraines dans le domaine cyber ; et, d’autre part, sur la nécessité de mettre en place un écosystème public-privé idoine. Ce second point s’est concrétisé, entre autres, par la signature le 4 mars d’un accord entre le ministère des Armées et le Groupement d’intérêt public action contre la cybermalveillance (GIP ACYMA).

Si les chiffres de la menace cyber sont inquiétants, les moyens mis en place par le ministère des Armées pour contrer celle-ci montrent que l’enjeu est parfaitement appréhendé. Hervé Grandjean a ainsi rappelé que la loi de programmation militaire 2019-2025 consacre 1,6 milliard d’euros au cyber. Par ailleurs, le ministère compte dès aujourd’hui 3 400 cybercombattants et il est prévu qu’il en rassemble 4 500 en 2025.


spot_img

Derniers articles

spot_img

Plus d'articles sur ce sujet