27.9 C
Compiègne
dimanche, 7 août, 2022

Sommet de N’Djaména

A lire

AORC
AORC
Association des Officiers de la Région de Compiègne

Communiqué de presse

Françoise DUMAS, Présidente de la commission de la Défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, se félicite de la décision du Président de la République de renforcer la lutte contre les groupes armés terroristes, en particulier contre le Rassemblement pour la victoire de l’islam et des musulmans (RVIM), et de ne pas procéder à un ajustement précipité du dispositif militaire au Sahel.

A l’occasion de ce sommet de N’Djaména, le Président de la République a souligné l’importance de l’aide au développement pour assurer la stabilité du Sahel ainsi que celle de la participation croissante des partenaires européens démontrant une volonté commune d’agir.

Ces déclarations rejoignent les premiers constats de la mission d’information créée par la commission sur l’opération Barkhane, que préside Françoise DUMAS avec Sereine MAUBORGNE (LaREM) et Nathalie SERRE (LR) en tant que co-rapporteures.

Les précieux succès tactiques remportés depuis le sommet de Pau se traduisent aussi par un engagement croissant des alliés européens et la montée en puissance des armées locales. La transformation de ces succès tactiques en victoire stratégique n’est possible qu’au travers d’une solution politique qui passe notamment par la mise en œuvre de l’Accord de Paix et de Réconciliation, par des réformes de gouvernance (lutte contre la corruption, contre l’impunité), des réformes économiques et sociales (meilleure répartition des richesses, éducation, etc.) et in fine le renforcement du contrôle des États sur leurs territoires et le retour des administrations au service des populations.

A la suite des déclarations d’Emmanuel MACRON, Françoise DUMAS tient à rappeler que la mission d’information sur l’opération Barkhane, qui s’attache à analyser la complexité de la situation au Sahel, présentera ses conclusions en réunion publique le mercredi 14 avril 2021. Celles-ci permettront d’apporter des éléments de réflexion au débat.

« Au Sahel, la France lutte contre le terrorisme à la demande des États concernés et au service de leurs populations. Nous contribuons aussi à protéger les Français et l’Europe face aux velléités de constitution d’un nouveau califat sur le modèle irako-syrien. C’est le sens de l’opération Barkhane. Mais notre engagement ne se limite pas à un volet strictement militaire ; nous accompagnons également les pays du G5 Sahel grâce à une action diplomatique volontariste et une stratégie de développement intégrée, en lien avec l’ensemble des partenaires et amis du Sahel. » a déclaré Françoise DUMAS, Présidente de la commission de la Défense de l’Assemblée nationale

spot_img

Derniers articles

spot_img

Plus d'articles sur ce sujet